Pose parquet contrecollé

Comment poser du parquet contrecollé ?

Poser du parquet contrecollé

Un parquet contrecollé signifie qu'il est composé de plusieurs couches collées entre elles. Outre son prix et son esthétique avantageux, le parquet contrecollé est très facile à poser grâce à son système de clips.

Les différentes méthodes de pose du parquet contrecollé 

Il existe trois possibilités de pose du parquet contrecollé.

La pose collée est probablement la pose de parquet contrecollé la plus moderne. Elle est idéale pour les salles de bain ou les pièces avec chauffage au sol basse température (inférieur à 28°).

La pose flottante est aussi tout à fait adaptée à la pose d'un parquet contrecollé. Très répandue, elle se réalise très facilement grâce à un système d'assemblage sans colle (seulement avec des clips et des snaps). En cas de déménagement, vous pourrez également reprendre votre parquet.

Dernière possibilité, la pose clouée, mais qui est généralement réservée au parquet massif. Elle est certes traditionnelle, mais demande l'intervention d'un professionnel pour éviter les grincements. Ce n'est donc pas la meilleure solution pour un parquet contrecollé.

Préparation de la pose du parquet contrecollé

Avant même de commencer à poser votre parquet, vous devez vous assurez que le sol est parfaitement lisse, sans aucune poussière ou aspérité apparente. Il faut donc être très rigoureux.

Ensuite, il est fortement recommandé de placer tous vos paquets de parquet dans la pièce 48 heures avant de commencer la pose. En effet, cela permettra au parquet de s'acclimater à la température de la pièce. Enfin, il faut choisir le sens de la pose des lames de parquet.

Pour les chauffages par le sol, il est recommandé d'effectuer un préchauffage. Pensez à utiliser une colle qui est garantie par le fabricant de votre parquet pour être assuré en cas de problème.

Comment poser du parquet contrecollé ?

Pour commencer, il faut s'assurer que le mur est bien droit. La paroi la plus plate sera votre point de départ pour la pose. Placez des cales entre la lame et le mur afin que le parquet ne gondole pas lorsque vous continuerez la pose.

La pose en escalier est probablement la plus simple à réaliser car elle alterne lames et demi-lames. Une fois les demi-lames coupées, il ne reste qu'à les placer à l'endroit voulu et à les clipser. Un marteau et un tasseau sont fortement recommandés pour la pose.

Si la pièce comporte un obstacle (poutre…), il faut que vous reportiez précisément les mesures de l'obstacle sur les lames avant de faire la découpe sinon le parquet ne contournera pas parfaitement l'élément.

A la fin de la pose, lorsque toute la surface de la pièce est recouverte du parquet, il ne reste plus qu'à enlever les cales. Des plinthes viendront combler l'espace entre le mur et le parquet.