Pose parquet clouée et pose collée

Comment poser parquet clouée ? Comment poser parquet collée ?

Pose clouée et pose collée : deux méthodes traditionnelles pour installer un parquet

Si la pose flottante est désormais la plus employée pour installer un parquet, la pose clouée et la pose collée présentent également des avantages. Plus économique ou plus durable, ces deux techniques de pose du parquet nécessitent toutes deux une bonne préparation des sols. Explications.

La préparation du sol, une étape décisive

Pose collée, clouée ou flottante, la préparation du sol reste une condition indispensable à la réussite de vos travaux. La surface doit être entièrement plane et sèche. Si ce n'est pas le cas, il faudra procéder à un ragréage avant même d'envisager la pose du parquet. 

Si le sol est en ciment, notez également que la teneur en eau ne doit pas excéder 3%. Dans les constructions neuves, les chapes de ciment doivent être sèches. Un mois d'attente est alors nécessaire pour obtenir ce résultat.

L'hygrométrie est aussi essentielle. Celle ci doit se situer entre 40 et 60%. Assurez-vous que la température de la pièce n'excède pas 20°C et ne descende pas sous les 15°C sinon le parquet ne pourra pas être collé. Enfin, pensez à laisser votre parquet durant 48 heures dans la pièce où vous souhaitez le poser afin qu'il soit à bonne température.

Retrouvez les mots relatifs à la pose du parquet collée ou parquet clouée : colle parquet, pose parquet massif collé

La pose collée, une technique de pose économique

La pose collée est très fréquente et économique. Avec ou sans couche de ragréage, elle peut se faire directement sur une chape fine de ciment. Mais la dalle, rarement plane, demande des ajustements.

La pose collée est très utilisée dans le cas des planchers chauffants ne dépassant pas 26°C. Il faut également allumer le chauffage trois semaines avant le début de la pose et l'arrêter durant la pose afin d'éviter tout problème.

Plus complexe et moins durable que la pose clouée, cette technique est cependant la plus économique. Cette technique est généralement utilisée pour les parquets massifs et les contrecollés.

La pose clouée, une méthode de pose stable

La pose clouée est très durable contrairement à la pose collée. Elle s'adapte aux parquets massifs comme aux contrecollés. On parle de pose clouée ou de pose sur lambourdes. Cette technique traditionnelle permet de clouer les lames de parquet sur des tasseaux, eux mêmes vissés au sol tous les 40 cm.

La pose clouée se veut très isolante et résistante. Cependant, le parquet est plus sonore que lorsqu'il est collé. Pour ce type de pose, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour éviter de possibles grincements.

Il faut aussi savoir que la pose clouée est plus particulièrement adaptée à une construction neuve de par la surélévation du sol de 5 cm. Dans une rénovation, il se peut qu'il y ait des problèmes au niveau des portes.