Calculer la surface

Calculer la surface de parquet est nécessaire pour refaire une pièce

Connaître exactement la surface de parquet indispensable est fondamental pour ne pas risquer de manquer de lattes en cours de chantier, mais également pour ne pas dépenser plus que nécessaire. Le type de pose est à déterminer préalablement à l'achat.

Déterminer le type de pose du parquet

Un calepinage précis permet d'évaluer la quantité de parquet à commander. Mais avant de commencer, il faut choisir parmi les types de pose de parquet, comme par exemple :

  • A l'anglaise
  • En échelle
  • Bâtons rompus
  • Coupe de pierres
  • Point de Hongrie ou en chevrons
  • Versailles
  • Chantilly

Type et sens de pose impactent sur la quantité de parquet nécessaire. Certaines poses entraînent plus de découpes, donc plus de chutes. Un professionnel sait les réutiliser, ce qui n'est pas le cas d'un amateur. Cette méconnaissance a pour conséquences gaspillage de matériaux, dépenses inutiles.

Une quantité de parquet variable selon la pose

La première étape consiste à mesurer longueur et largeur de la pièce, puis convertir cette donnée en mètre carré. Toutefois, cette mesure est insuffisante pour évaluer précisément vos besoins.

Le tableau ci-dessous met en évidence les différentes quantités de parquet nécessaires selon trois exemples de pose. Nous avons choisi le scénario suivant :

  • Pièce de 8 X 6 mètres (soit une superficie au sol de 48 M²)
  • Bottes de lattes parquet de 1 M²
  • Lattes de dimension 250 X 5 cm

 

Type de pose

Surface parquet nécessaire en M²

Nombre de bottes

Nombre de lames

A l'anglaise

50,40

51

 404

En échelle

52,32

53

419

En bâtons rompus

54,24

55

 434

 

Les différences sont significatives : entre les poses à l'anglaise et en bâtons rompus, il existe un écart de près de 4 M² soit environ 8,30 % de la surface de la pièce à parqueter : un coût non négligeable à considérer lors de la budgétisation des travaux.

Tenir compte des décalages

Selon le type de pose, et pour calculer la surface de parquet nécessaire il faut prendre en considération :

  • Les coupes
  • La valeur des décalages
  • La réutilisation des chutes lorsque l'embrèvement l'autorise
  • Les rainures et languettes éventuelles

Ces particularités représentent de réelles difficultés pour les bricoleurs amateurs. Mal évaluer ces critères risque de leur faire regretter l'ambitieux projet.

En faisant appel à un professionnel, la pose du parquet sera réalisée dans les règles de l'Art, la dépense sera calculée au plus juste. De plus, grâce à l'intervention d'un spécialiste, le type de parquet sera conseillé en fonction du sol support, de l'environnement et des goûts du client, pour une satisfaction optimale.